Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2014 5 28 /11 /novembre /2014 15:38

CIMG3988

Salut à vous visiteuses et visiteurs uniques remarquez sur la photo ci-jointe le remarquable calvaire situé à Cast, commune située à mi-chemin entre Chateaulin et Locronan.Cet ensemble architectural date du XVI ème siècle et a été érigé sous l'impulsion des Trebuet seigneurs du lieu et chasseurs impénitents.Le monument est consacré à Saint Hubert et évoque sa conversion.

 

La légende de Saint Hubert est bien connue: Hubert hobereau sans foi ni loi décide un Vendedi Saint d'aller à la chasse,il est seul car personne n'a osé braver l'interdit et encourir la damnation éternelle.Parvenu sur ses terres il voit soudain un cerf blanc,majestueux, aussitôt il le poursuit mais malgré ses efforts le cervidé reste toujours hors de portée .Brusquement l'animal s'arrète et fait face au chasseur, il porte entre ses bois une croix lumineuse et alors une voix s'élève ,parvenant du ciel lui demandant de se convertir pour sauver son âme, Hubert frappé par la grâce répond je ferais pénitence puisque vous le voulez.

 

Plus tard il partira pour les contrées encore païennes et deviendra évêque de Maastrich en l'an 665.Le calvaire de Cast présente une grande originalité car l'immense majorité des autres calvaires  ne mettent en scène que des épisodes de l'ancien ou du nouveau testament et dans le cas présent un évènement particulier et exceptionnel est illustré dans la pierre. On peut voir Hubert (pas encore Saint..) agenouillé, les mains jointes, face au cerf portant la croix entre ses bois, avec près de lui son écuyer et son cheval, tandis qu'un lévrier allongé fixe le cervidé.

 

La semaine dernière diffusion du film d'Henri Verneuil "la vache et le prisonnier" cette fois ci il s'agit de la version colorisée et on ressent l'impression de visionner un film différent de celui qu'on connaissait. Le scénario est basé sur des faits authentiques et certaines évasions dépassent l'imagination.Parmi celles qui furent réussies il y eu l'évasion du Général Giraud le 17 Avril 1942, qui s'eclipsa très discétement de la forteresse de Koenigstein pourtant sous haute surveillance.Durant 2 ans il l'avait préparé minutieusement, apprenant et parlant parfaitement Allemand.Dès l'annonce de l'évènement toutes les polices du Reich furent à ses trousses.

 

Mesurant 1m85, affichant un physique particulier il ne lui était pas facile de passer inaperçu et il bénéficia de salutaires coups de chance: dans un train, étant en grande conversation avec un officier SS les agents de la Gestapo n'osèrent pas les interrompre. Il parvint à rejoindre la France, plus tard il sera en Algérie, les Américains misaient sur lui, mais confronté à De Gaulle (que Roosvelt considérait quasiment comme un futur dictateur) il ne faisait pas le poids

 

Pour en revenir au film quelques séquences sont à retenir: figée en plein milieu d'un pont lancé par le génie, la vache refuse de bouger alors qu'un détachement de soldats Allemands approche sur ce même pont.,finalement le prisonnier et sa vache passeront quasiment en revue les soldats collés contre la rambarde.

 

Le prisonnier affamé, trempé, n'ayant pas mangé depuis 2 jours est caché dans un fossé et une compagnie de soldats s'installe et dresse ses tentes, bravant sa peur il rejoint la cantine, récupère un grand nombre de boites , fébrilement il les ouvre et s'aperçoit qu'elles ne contiennent que des pansements, des médicaments,des cigarettes ,échec et mat: rien, vraiment rien de comestible.

 

Marchant dans la campagne il s'approche imprudemment d'une scierie où un Kommandeo de prisonniers de guerre Français s'activent plus ou moins mollement.Malheureusement un Feldwebel hargneux et vociférant surgit et l'embrigade illico presto et seule la venue du Capitaine parlant parfaitement Français lui permettera de rejoindre sa fidèle Marguerite et de poursuivre sa route vers la liberté.

 

Ironie de l'histoire Fernandel, très bon acteur au demeurant, endosse le costume du pauvre prisonnier,c'était vraiment un rôle de composition alors que lui même, à la même époque tournait dans les films de "la Continental" (Société Allemande) se produisait sur scène et fréquentait assidument le "Cercle Aryen" parce qu'on y mange très bien disait-il pour sa défense. Il connaitra quelques ennuis à la libération mais rapidement sa carrière redémarrera.

 

La quasi majorité des artistes a parfaitement supporté la présence ennemie, pour eux pas de tickets de rationnement, pas de files d'attente interminables devant les commerces d'alimentation, et hop la vie est belle!!, çà c'est Paris! plusieurs comédiens partiront pour Berlin, invités par ce bon Docteur Goebells, entre autres Danielle Darrieux,il y aura aussi le peintre Vlaminck, qui avant guerre faisait parti d'un comité anti fasciste ( au cours d'une réunion un portrait d'Hitler avait été brûlé...). Des écrivains notables,eux aussi effectueront le pélérinage, et non des moindres: Marcel Jouhandeau,Jacques Chardonne.

 

Charles Vanel fut décoré de la Francisque,sans doute pour services rendus, il est vrai qu'un certain François Mitterrand le fut aussi avant qu'il ne s'aperçut ,tardivement , en 1943, que l'allemagne allait perdre la guerre et qu'il était grand temps d''assurer ses arrières en rejoignant le camp des futurs vainqueurs...

 

THE END


 

PETITS PROPOS SANS IMPORTANCE



 

Infirmier libéral (athée): c'est un libre panseur.

 

Céréalier (escroc): on l'accuse d'avoir recours à un homme de paille.

 

Services secrets Israéliens (pudibonds) : ne prononcez jamais le mot Sade.

 

Retour de chasse (en Allemagne) : c'est un gibier de pote Hans.

 

Correcteur du bac (délinquant) : mis en examen ?

 

 

 

 

MERCI DE ME FAIRE PART DE VOS REMARQUES

Partager cet article

Repost 0
Published by la peinture a l'huile c'est bien difficile
commenter cet article

commentaires